Première avant-première

Mardi 15 février 18h, Imagin’Cinéma à Gaillac. Une quarantaine de spectateurs étaient là. Pas énorme. Et une écrasante majorité de cheveux blancs… En revanche l’accueil a été franchement favorable. Pas l’ombre d’une remarque qui ne soit positive, certains se sont même laissés aller à des comparaisons quelque peu surdimensionnées (Bernanos). Celà dit, je serais de mauvaise foi si je prétendais que ça ne m’a pas flatté. Mais il faut surtout parvenir à toucher un public plus jeune. Le débat qui a suivi la projection a d’ailleurs beaucoup porté là-dessus: il faut que les jeunes voient ce film car ils sont à mille lieues d’imaginer ce qu’était la sexualité de leurs… grands ou arrière grands parents!

Ce soir, deuxième avant première, au Lido de Castres cette fois. L’assistance sera-t-elle moins chenue?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.